La carte d’Europe

C’est une illustration dés plus remarquables pour ne pas dire remarqué du monde contemporain dont nous avons la regrettable manière d’ignorer le fondement.

Il en découle une profonde illusion sur l’orde établi par la réalité historique, qui ne se mesure qu’en une relativité subjective des faits. L’aberration d’un équilibre quelconque ne découle que de l’ignorance profonde de la véracité des évènements et l’opacité  qui entoure leur déroulement. Ce dont on ne peut comprendre l’essence que par une approche globale et une connaissance profonde du sujet.